La Galerie 20 Rue Amélie

Parce que MAYARO raconte les mains et le geste, MAYARO ne pouvait prendre vie que dans un espace physique. Le projet se fonde en effet sur la notion de proximité, le travail in situ des matières premières et la valeur de l’instant. Leur objectif : mettre en relation clients et artisans en direct et favoriser leur rencontre réelle. Quand ils visitent le local de la rue Amélie, c’est le coup de foudre. Une rue discrète, une échoppe élégante sur trois étages, qui pourront se transformer en galerie, atelier de travail, cave et salle à manger privée ; tout ce dont ils ont besoin se joue là, sous leurs yeux.

Après quelques mois de travaux, l’espace d’environ 150 mètres carré lève le voile en septembre 2016. Littéralement puisque d’immenses toiles de parachute ornent les vitrines du rez-de-chaussée.

Nous y sommes : sonnons et poussons la porte de MAYARO pour découvrir des objets et des œuvres qui n’existent pas. Pour vivre des expériences inédites.

Photo © Maud Bernos